Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions de début d’année.

À l’aube d’une nouvelle année, nous sommes nombreux à formuler des résolutions avec espoir et détermination. Pourtant, transformer ces aspirations en réalités durables va au-delà de la simple volonté. Ce guide propose un éclairage sur l’importance de comprendre nos motivations profondes et d’adopter des stratégies concrètes pour ancrer nos objectifs dans le quotidien.

Pour éviter que ses résolutions ne finissent dans l’abîme, dans un placard ou sous un amas d’objets dans le garage ou la cave.

Nota Bene : les petits numéros présents renvoient vers une publication scientifique que vous trouverez à la fin de l’article.

Au-delà des résolutions : Cultiver la persévérance, la passion et le progrès pour activer votre potentiel !

Pourquoi faire des résolutions en début d’année ?

C’est vrai ça, tout le monde en parle en début d’année et on se retrouve avec la fameuse question « as-tu pris des résolutions pour cette nouvelle année ? Quelles sont tes résolutions pour cette nouvelle année, etc.

Il en résulte une forme de pression sociale joyeusement accompagnée de vœux de bonne année que l’on entend à tout va. J’ai le sentiment que ça ne vaut rien, d’autant plus qu’on les reçoit (aussi) de personnes qui n’ont que faire de notre personne voire qui nous mettrons des bâtons dans les roues dans l’année.

Un résumé parfait du XVIIe siècle :

Toutes mes résolutions sont inutiles ; je pensais hier tout ce que je pense aujourd’hui et je fais aujourd’hui le contraire de ce que je résolus hier.

La Princesse de Clèves (1678)
Madame de La Fayette

La tradition de prendre des résolutions en début d’année est une pratique courante dans de nombreuses cultures à travers le monde. Cette période symbolique offre une occasion de réflexion et de renouveau, incitant les individus à évaluer leur vie et à définir de nouveaux objectifs. Voici des raisons qui motivent cette coutume.

Un moment de transition symbolique

Nouveau départ

Le début d’une nouvelle année est perçu comme un nouveau départ, une toile vierge sur laquelle dessiner. Cette perception crée un sentiment psychologique de renouveau, offrant l’opportunité de laisser derrière soi les échecs ou les regrets de l’année précédente et de commencer avec une nouvelle énergie et perspective.

Réflexion et évaluation

La fin de l’année est traditionnellement un moment de réflexion, où l’on évalue les succès et les échecs des mois passés. Cette introspection aide à identifier les domaines de la vie que l’on souhaite améliorer ou changer.

Cadre Temporel Structuré

Périodicité

Le cycle annuel offre un cadre temporel naturel pour la planification et l’évaluation des objectifs. Les résolutions du Nouvel An s’inscrivent dans ce cycle, permettant une réévaluation régulière des progrès et des ajustements au fil du temps.

Synchronisation sociale

Puisque de nombreuses personnes adoptent cette pratique en même temps, il existe un sentiment de communauté et de soutien mutuel. Cette synchronisation sociale peut augmenter la motivation et le sentiment de responsabilité envers les objectifs fixés.

Motivation psychologique

Effet de fraîcheur

Les recherches en psychologie suggèrent que les humains sont plus enclins à adopter de nouveaux comportements ou à s’engager dans des tâches lorsqu’ils coïncident avec de nouveaux cycles ou « débuts frais » (comme le début d’une semaine, d’un mois ou d’une année). Le Nouvel An sert de puissant déclencheur psychologique pour ce phénomène.

Résolutions comme rituels

La fixation de résolutions peut fonctionner comme un rituel, conférant un sens et une structure à la transition vers une nouvelle année. Ces rituels peuvent renforcer l’engagement envers les objectifs et augmenter la probabilité de les poursuivre.

Influence culturelle et sociale

Traditions et coutumes

Dans de nombreuses cultures, le Nouvel An est accompagné de traditions spécifiques qui encouragent la rénovation personnelle et la fixation d’objectifs. Ces traditions renforcent l’idée que le début de l’année est un moment propice pour instaurer des changements positifs.

Pression sociale et partage

La tendance à partager les résolutions du Nouvel An avec la famille, les amis ou même publiquement sur les réseaux sociaux crée une forme de pression sociale qui peut motiver à l’action. Le partage des objectifs augmente la responsabilité et peut encourager le soutien et l’encouragement de la part des autres.

Doit-on obligatoirement avoir des résolutions en début d’année ?

La tradition de prendre des résolutions en début d’année est bien ancrée dans de nombreuses cultures, mais est-ce une nécessité pour tous ? La réponse courte est non. Bien que fixer des objectifs au Nouvel An puisse être bénéfique pour certains, ce n’est pas une obligation et cela ne convient pas à tout le monde.

Individualité des parcours de Vie

Rythmes personnels

Chaque individu fonctionne selon son propre rythme et calendrier. Pour certains, le début de l’année peut ne pas coïncider avec un moment propice à la réflexion et à la planification. Les moments de transition et de renouveau sont personnels et peuvent survenir à tout moment de l’année.

Pressions et attentes

La pression de devoir établir des résolutions simplement parce que c’est une nouvelle année peut être source d’anxiété et de stress inutiles. Se sentir obligé de suivre une tradition pour la seule raison qu’elle est largement acceptée peut s’avérer contre-productif.

Flexibilité et fluidité des Objectifs

Changement continu

La vie est dynamique et sujette à des changements constants. S’enfermer dans des résolutions fixées à un moment précis peut limiter la capacité à s’adapter et à réagir aux évènements inattendus ou aux nouvelles opportunités qui se présentent tout au long de l’année.

Réévaluation permanente

Certains préfèrent une approche de réévaluation continue de leurs objectifs et aspirations, plutôt que de se concentrer sur un moment arbitraire pour le faire. Cette approche permet une plus grande flexibilité et une adaptation plus immédiate aux circonstances changeantes.

Bien-être et Santé mentale

Évitement du sentiment d’échec

La fixation de résolutions en début d’année peut parfois mener à des sentiments d’échec si les objectifs ne sont pas atteints. Pour ceux qui ont expérimenté cela par le passé, choisir de ne pas fixer de résolutions formelles peut être une manière de protéger leur bien-être et leur estime de soi.

Priorisation du Moment présent

Certains peuvent préférer se concentrer sur le moment présent et la pleine conscience, appréciant la vie telle qu’elle se présente, plutôt que de se projeter constamment dans le futur à travers des objectifs et des résolutions.

Embrasser la stabilité : Le Choix conscient de la « Constancy » dans un monde en mouvement

Dans le vaste spectre des expériences et des aspirations humaines, il existe des individus qui choisissent consciemment de ne pas poursuivre activement le changement ou l’évolution personnelle. Cette décision peut être ancrée dans diverses raisons et circonstances, et il est essentiel d’aborder ce sujet avec ouverture et sans jugement.

Compréhension de la satisfaction actuelle

Contentement avec l’État actuel

Certaines personnes se trouvent dans une phase de leur vie où elles se sentent pleinement satisfaites de leur situation actuelle. Elles peuvent avoir atteint un équilibre entre leur vie professionnelle, personnelle et sociale qui leur apporte une profonde satisfaction et un sentiment de plénitude. 10

Priorisation de la stabilité

Pour d’autres, la stabilité peut être une priorité absolue. Dans un monde en constante évolution, la stabilité offre un sentiment de sécurité et de prévisibilité. Ceux qui valorisent cette stabilité peuvent ne pas ressentir le besoin de changer ou d’évoluer au-delà de leur situation actuelle. 1  9

Respect des choix personnels

Autonomie individuelle

Chaque individu a le droit de choisir son propre chemin, y compris la décision de ne pas rechercher activement le changement ou l’évolution personnelle. Cette autonomie doit être respectée, car elle est fondamentale à l’expression de la liberté personnelle. 2

La psychologie humaniste, avec des figures de proue comme Carl Rogers, met en avant l’importance de l’autonomie et du choix personnel dans la quête du bien-être. La décision de ne pas changer est en elle-même un choix autonome qui mérite respect et reconnaissance (Rogers, 1961). 11

Diversité des trajectoires de Vie

La diversité des expériences humaines enrichit notre monde. Reconnaître et accepter que certains choisissent une voie de constance plutôt que de changement contribue à une société plus inclusive et empathique. 3

J’ai des doutes sur le fait que cet homme ressente la nécessité de prendre des résolutions comme on l’entend.

Perspectives alternatives

Évolution passive

Il est important de noter que l’absence de quête active de changement ne signifie pas nécessairement un arrêt total de l’évolution personnelle. Les individus continuent souvent d’évoluer de manière passive, influencés par les expériences de la vie, les interactions et les réflexions personnelles. 4

Cycles de Vie

La vie d’un individu peut être marquée par différents cycles, certains caractérisés par une croissance et un changement intense, et d’autres par une période de stabilité et de réflexion. Choisir de ne pas changer activement pendant une phase donnée peut être une partie naturelle de ce cycle de vie. 5

Il est important de reconnaître et de respecter que chacun a sa propre manière de naviguer dans la vie et de poursuivre sa croissance personnelle. La décision de ne pas fixer de résolutions en début d’année ne devrait pas être perçue comme un manque d’ambition ou de motivation, mais plutôt comme un choix personnel qui reflète une compréhension de ce qui fonctionne le mieux pour l’individu.

La tolérance envers les diverses approches de la vie enrichit notre compréhension mutuelle et favorise un environnement où chacun se sent libre de suivre le chemin qui lui convient le mieux.

Que vous choisissiez de fixer des résolutions en début d’année ou non, l’important est de rester fidèle à soi-même, d’être conscient de ses propres besoins et aspirations, et de poursuivre un chemin qui mène à l’épanouissement personnel et au bonheur.

Pour en connaître personnellement et en avoir rencontré, je préfère ces personnes qui disent ne vouloir rien faire que celles que l’on voit chaque année faire un florilège de résolution tout en sachant qu’elles ne le feront pas et ne mettront rien en place pour leur réalisation.

Comprendre l’échec des Résolutions

La nature humaine et la résistance au changement

La résistance au changement est un phénomène bien ancré dans la nature humaine, souvent alimenté par la peur de l’inconnu et le confort des routines établies. Cette tendance naturelle peut être surmontée par une prise de conscience et une volonté de s’adapter.

C’est un sujet central en psychologie sociale, explorant comment les croyances profondément enracinées et les valeurs personnelles peuvent influencer la réticence à accepter de nouvelles informations ou à modifier les comportements. Jost (2015) souligne que les gens résistent souvent à changer des croyances qui sont logiquement ou psychologiquement liées à des systèmes de croyances et de valeurs importants pour eux, comme les idéologies politiques. Cette résistance peut être observée dans des contextes variés.

Un exemple dans mon article : « Les 3 livres qui ont changé ma vie » qui illustre comment l’exposition à de nouvelles idées et perspectives, comme celles trouvées dans des livres influents, peut aider à surmonter la résistance au changement. Les livres peuvent offrir de nouvelles façons de voir le monde, remettant en question les croyances et les valeurs existantes et ouvrant la voie à un changement personnel.

Objectifs irréalistes et manque de Planification

La fixation d’objectifs irréalistes et le manque de planification stratégique sont des obstacles majeurs à la réalisation des résolutions. Forsell et Åström (2012)7 ont identifié que la résistance au changement peut avoir des composantes affectives, cognitives et comportementales, ce qui crée une résistance psychologique à apporter des changements dans des situations particulières ou des changements globaux dans la vie d’une personne. Cette résistance peut se manifester dans des objectifs irréalistes et un manque de planification stratégique.

Il faut aussi rester raisonnable sur le nombre de taches importantes réalisables dans l’année. On ne peut pas tout faire, surtout si on part de loin. Je vois pas mal de personnes faire des résolutions un fourre-tout.

C’est un peu comme si vous vous lanciez dans un « Vendée Globe » avec un départ dans 11 mois sans jamais avoir fait de voile ni de navigation au large. Certains objectifs nécessitent des années afin d’être accomplis. Il faudra un plan pour accomplir ses objectifs et résolutions prises.

IMOCA-DCNS-Manhattan – Photo de joiseyshowaa (Flickr) – Sous licence CC BY-SA 2.0

Comprendre les Objectifs irréalistes

Un objectif est considéré comme irréaliste lorsqu’il dépasse largement les capacités actuelles, les ressources disponibles ou le cadre temporel dans lequel il est censé être atteint. Par exemple, vouloir courir un marathon en un mois sans aucune expérience préalable en course à pied est irréaliste.

Conséquences ? Les objectifs irréalistes peuvent mener à la frustration, à la démotivation et à l’abandon, car les progrès semblent insuffisants par rapport aux attentes élevées.

Dans le cadre du sport, cela amène à des blessures pouvant avoir des conséquences irréversibles et une aversion de l’activité en question.

Pour reconnaître un objectif irréaliste, il peut être utile de consulter des experts, de rechercher des témoignages similaires et d’évaluer honnêtement ses propres capacités et ressources.

L’importance de la Planification

Un plan bien conçu servira de feuille de route pour atteindre vos objectifs. Il détaille les étapes nécessaires, les ressources requises et les échéances, rendant le processus moins intimidant et plus gérable.

Sans plan, il est facile de se perdre, de s’éparpiller ou de négliger des aspects cruciaux de la préparation, ce qui peut mener à des efforts incohérents et à des résultats insatisfaisants.

Pour éviter cela, il est crucial de fixer des objectifs S.M.A.R.T, qui sont Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, et Temporellement définis.

Par exemple, plutôt que de se fixer l’objectif vague de « perdre du poids », un objectif SMART pourrait être « perdre 5 kilos en 3 mois en faisant 30 minutes d’exercice 5 jours par semaine ».

Même si comme je l’explique dans mon ebook « Perdez du poids grâce à la pratique du Cyclisme ! », ce n’est pas forcément une question de poids à perdre.

Une planification minutieuse, similaire à celle nécessaire pour préparer un défi cycliste, peut grandement augmenter les chances de succès en fournissant un plan d’action clair et des étapes mesurables.

Manque de Motivation et de soutien

Le manque de motivation et de soutien peut rapidement mener à l’abandon des résolutions. S’entourer de personnes qui comprennent et soutiennent vos objectifs peut faire une grande différence. Il se pourrait que certaines personnes de votre entourage, leurs habitudes et leur comportement à votre égard entravent votre progression.

Comme le préconise Darren hardi dans le livre « L’effet cumulé », il faut évaluer l’influence des personnes que l’on fréquente.

Vous trouverez un résumé du livre ICI.

Si vous acceptez les attentes des autres, en particulier ceux qui sont négatifs, alors vous ne serez jamais en mesure de changer les résultats.

Michael Jordan

Pour renforcer la motivation, il peut être utile de fixer des récompenses pour les petites victoires, de tenir un journal de gratitude, et de se rappeler régulièrement pourquoi vous avez fixé vos objectifs.

Le rôle de l’environnement et du réseau social est crucial dans le maintien de la motivation et la réduction de la résistance au changement. Maria et Funieru (2016) ont exploré comment la résistance au changement dans les organisations peut être influencée par des facteurs psychologiques et matériels, soulignant l’importance du soutien social et organisationnel dans la facilitation du changement. 6

La fixation d’objectifs irréalistes et le manque de planification sont deux écueils majeurs qui peuvent entraver la réussite des résolutions. Pour surmonter ces obstacles, il est essentiel d’adopter une approche structurée et réfléchie dans la définition et la poursuite des objectifs. Voici une exploration approfondie de la manière d’établir des objectifs SMART et de développer un plan d’action efficace.

Stratégies pour appliquer et maintenir ses Résolutions

Vous vous doutez bien qu’il n’y a pas qu’une astuce mais partons du principe qu’il s’agit d’une méthode.

Fixation d’Objectifs SMART

La méthode SMART aide à clarifier vos intentions et à tracer un chemin réalisable vers vos objectifs. En rendant les objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes, et temporellement définis, vous augmentez vos chances de succès. Par exemple, si votre résolution est d’améliorer votre condition physique, un objectif SMART pourrait être de « courir 5 kilomètres sans s’arrêter dans les 3 prochains mois ». Cela fournit un cadre clair pour mesurer les progrès et ajuster les plans au besoin.

Cela permet aussi de mettre en place un plan d’action pour la réalisation de cet objectif.

Difficile d’avancer vers un but si on ne sait pas où on va ; ni comment y aller.

S.M.A.R.T critères
S.M.A.R.T critères

Spécifique : Votre objectif doit être clair et précis pour vous permettre de concentrer vos efforts. Au lieu de « perdre du poids », optez pour « perdre 5 kilos ».

Mesurable : Assurez-vous que votre objectif peut être mesuré de manière à suivre vos progrès. Par exemple, « courir 5 kilomètres en moins de 30 minutes » est un objectif mesurable.

Atteignable : L’objectif doit être réaliste et réalisable compte tenu de vos capacités et ressources actuelles. Il doit vous pousser à vous dépasser tout en restant dans le domaine du possible.

Réaliste : L’objectif doit être pertinent pour vous et correspondre à vos aspirations et contraintes personnelles. Il doit y avoir un équilibre entre le défi et la faisabilité.

Temporellement défini : Fixez une échéance claire pour votre objectif. Cela crée un sentiment d’urgence et vous aide à rester concentré.

Toujours SMART (intelligent/pertinent) les objectifs S.M.A.R.T ?

Malgré l’efficacité de la méthode, des publications ont traité des limites de cette approche, notamment en ce qui concerne la flexibilité et l’adaptabilité des objectifs.

Locke, E. A., & Latham, G. P. (2002). Building a practically useful theory of goal setting and task motivation 12

Locke et Latham discutent de la complexité de la motivation humaine et de la fixation d’objectifs, suggérant que la rigidité des objectifs SMART peut parfois limiter la créativité et l’adaptabilité nécessaires dans des environnements changeants. Ils soulignent l’importance de la flexibilité des objectifs et de la capacité à s’adapter aux nouvelles informations et circonstances, ce qui peut être restreint par une structure trop rigide comme celle proposée par l’approche SMART.

Cette perspective critique invite à une réflexion plus nuancée sur la fixation d’objectifs. Si la clarté et la structure sont importantes, la capacité à naviguer dans l’incertitude et à ajuster les objectifs en fonction de l’évolution du contexte est tout aussi cruciale pour le succès à long terme.

Ordóñez, L. D., Schweitzer, M. E., Galinsky, A. D., & Bazerman, M. H. (2009). Goals Gone Wild: The Systematic Side Effects of Over-Prescribing Goal Setting. 13

Cet article met en lumière les dangers potentiels d’une application rigide des principes SMART, en particulier la spécificité (S) et la mesurabilité (M). Ils peuvent parfois inciter les individus à se concentrer de manière excessive sur certains indicateurs au détriment d’autres aspects importants, tels que l’apprentissage, la collaboration et l’innovation. Les auteurs argumentent que, bien que la fixation d’objectifs puisse être un puissant outil de motivation, son utilisation doit être équilibrée avec une prise de conscience des possibles effets secondaires négatifs.

Cette critique souligne l’importance d’une approche plus holistique et équilibrée dans la fixation d’objectifs, qui tient compte non seulement des résultats à atteindre, mais aussi du processus pour y parvenir, de l’éthique de travail, et de l’impact sur le bien-être général des individus et des organisations.

J’ai écrit cette partie pour faire comprendre que ce n’est pas de la science infuse. Je rajoute dans l’annexe bibliographique d’autres publications similaires.

C’est pour moi une de ces choses tendance (bien qu’efficace) utilisées à tout va sans prendre en compte les spécificités de la vie. Une injonction à fonctionner sur un même modèle qui peut ne pas convenir à tous.

Trouver son pourquoi

La quête de changement, que ce soit dans le cadre des résolutions de Nouvel An ou de tout autre objectif de vie, nécessite bien plus qu’une simple volonté. Elle exige de découvrir un « pourquoi » profondément enraciné, une raison d’être qui alimente la persévérance et la détermination face aux inévitables obstacles. Ce « pourquoi » agit comme une boussole intérieure, guidant à travers les tempêtes de la procrastination, du doute et de l’inconfort.

La puissance du pourquoi

La force motrice derrière chaque action significative réside dans sa raison sous-jacente. Comme illustré par l’exemple de la planche entre deux immeubles dans le livre « L’effet cumulé » de Darren Gardy, nos actions sont profondément influencées par la valeur que nous attribuons à leurs résultats.

Pour 20 €, le risque semble démesuré, mais pour sauver un être cher, la peur et le doute s’effacent devant l’impératif de l’action. Ce principe s’applique à tous les aspects de la vie, y compris les objectifs personnels et professionnels. Trouver votre « pourquoi » transforme la perspective, convertissant les obstacles en étapes nécessaires vers un but qui en vaut la peine.

Identifier votre pourquoi

Réflexion personnelle

Commencez par une introspection profonde. Quelles sont les valeurs qui vous tiennent à cœur ? Qu’est-ce qui vous passionne au point de surmonter n’importe quel défi pour l’atteindre ?

J’ai vu des témoignages très inspirants de personnes d’un certain âge qui ont bouleversé leurs habitudes, leur hygiène de vie et leur mode de vie, se sont mis au sport… Car elles voulaient voir leurs petits-enfants grandir et pouvoir profiter avec eux (sorties, voyages, jeux, etc.) en bonne santé.

C’est bouleversant et très touchant.

Inspirations et modèles

Prenez exemple sur des figures inspirantes, comme Charly Bancarel, Deirdre Larkin ou Robert Marchand, qui ont démontré que l’âge n’est qu’un nombre et que la passion et la discipline peuvent mener à des réalisations extraordinaires. Leur engagement envers la santé et le bien-être, malgré les défis de l’âge, illustre l’importance d’un « pourquoi » puissant.

Je suis en admiration devant ces personnes et je mets en place des choses qui me permettront d’être en bonne santé à un âge avancé. Malgré mon âge considéré comme jeune, il ne faut pas attendre les problèmes de santé pour agir et être pétri de regrets. Dans tous les cas, j’aurais fait ce que j’ai pu pour atteindre cet objectif de vivre le plus longtemps possible en bonne santé.

Je me suis déjà fait dire que je pourrais mourir d’un cancer foudroyant à 40 ans malgré tout ce que je fais. C’est vrai. Mais il y a plus de chance que je passe 40 ans de ma vie malade à regretter mon hygiène de vie passée. J’aime autant me faire foudroyer par une maladie qui m’emporte en pleine santé que vivre des décennies sans pouvoir faire de mon corps ce que je veux.

Visualisation

Imaginez votre vie idéale dans cinq, dix ou vingt ans. Quels éléments sont essentiels à votre bonheur et à votre épanouissement ? Comment vos actions d’aujourd’hui contribuent-elles à cette vision ?

Vivre selon votre pourquoi

Une fois votre « pourquoi » identifié, il devient le moteur de vos actions quotidiennes. Chaque décision, chaque petit pas, est une manifestation de ce principe directeur. Que ce soit en adoptant un mode de vie sain, en poursuivant une carrière passionnante ou en cultivant des relations enrichissantes, votre « pourquoi » vous guide vers l’authenticité et la réalisation personnelle.

Alignement des actions générales

Assurez-vous que vos actions quotidiennes et vos objectifs à long terme sont alignés avec votre « pourquoi ». Cela confère un sens et une direction à chaque effort, rendant les défis moins intimidants et les succès plus gratifiants.

Contrairement à ce que certains pensent, cela n’est pas synonyme d’une vie austère et monacale. Les excès peuvent être fait exceptionnellement. Le tout est d’avoir des habitudes de vie relativement saines.

Résilience face aux échecs

Lorsque les obstacles se présentent, rappelez-vous pourquoi vous avez commencé. Cette prise de conscience renouvelle la motivation et fournit la force nécessaire pour surmonter les épreuves.

Célébration des Progrès

Chaque pas en avant, aussi petit soit-il, est une victoire dans la poursuite de votre « pourquoi ». Reconnaître et célébrer ces progrès renforce l’engagement et la satisfaction personnelle.

Trouver votre « pourquoi » (ou vos pourquoi) est une quête personnelle qui donne un sens et une direction à la vie. C’est la flamme qui éclaire le chemin du changement, transformant les défis en opportunités et les rêves en réalités. Votre « pourquoi » sera la clé de la persévérance, de la passion et de l’accomplissement ultime.

La Puissance des Petits Changements

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. »

Tao Te King (600 av. J.-C.)
Lao-Tseu

Les petits changements sont plus faciles à intégrer dans votre routine quotidienne et sont moins susceptibles de provoquer une résistance. Par exemple, si votre objectif est de manger plus sainement, vous pourriez commencer par introduire une portion de légumes supplémentaire à chaque repas. Ces petits pas s’accumulent au fil du temps et conduisent à des changements significatifs sans le sentiment écrasant de devoir tout changer à la fois.

Choix et différence
Choix et différence

Il est souvent illusoire de croire que l’on peut changer des habitudes fortement ancrées en un claquement de doigts même si cette méthode est efficace pour certains.

La frustration, le manque et autres font craquer très rapidement. Je vois chaque année des personnes très motivées qui me disent qu’elles vont tout changer et reprendre en main leur alimentation. Cela ne dure que quelques jours ; au mieux quelques semaines. Des méthodes pas adaptées ou inefficaces ne donnent pas de résultat sur le long terme.

C’est le cas des régimes alimentaires.

Si tu es intéressé par reprendre le pouvoir sur ton alimentation et améliorer ta santé, tu trouveras plein de conseils ICI

Dans la vie, ce sont souvent les gestes anodins et automatiques qui entraînent les conséquences les plus lourdes. Prenez l’exemple du grignotage ou de cette bière que l’on s’octroie par réflexe en rentrant chez soi.

Le moustique et sa piqûre seront bien plus gênants que la présence d’un éléphant, qui, ne pique pas. Cette comparaison souligne l’impact significatif des choix quotidiens et apparemment mineurs sur notre vie. Une simple remarque peut parfois détruire la réputation et la carrière d’une personne. Les décisions prises machinalement, sans mûre réflexion et de façon récurrente, jouent un rôle crucial. Leur effet est d’autant plus amplifié qu’elles se répètent jour après jour.

Se laisser guider par de telles habitudes mineures peut causer des dommages considérables sur le long terme.

L’autodiscipline

    La motivation vous sert de départ, l’habitude vous fait avancer.

Jim Ryun

Qui dit habitudes, dit discipline.

Votre parcours sera semé d’embûches, de doute et de (nombreux) moments où on n’a pas envie d’effectuer une action. On doit faire des choses parfois peu agréables et limiter nos envies.

L’article sur l’autodiscipline sur le blog « Devenez Meilleur” présente cinq piliers clés pour développer cette compétence : Acceptation, volonté, Travail, application, et persévérance. Il explore comment l’autodiscipline, semblable à un muscle, peut être renforcée par des défis progressifs et adaptés à nos capacités actuelles.

En relevant des défis proches de nos limites et en les augmentant progressivement, nous pouvons améliorer notre autodiscipline, ce qui rend la gestion des distractions et la réalisation de nos objectifs plus accessibles.

C’est une notion que l’on retrouve dans de nombreux livres de développement personnel et un aspect essentiel à la réalisation d’objectifs. Il faut rester « focus » (concentré) sur son objectif et garder le cap.

Je dois avouer qu’il y a de nombreux jours où en me levant je n’ai pas envie de sortir de mon lit pour aller souffrir sur mon vélo. Surtout quand les conditions climatiques sont peu favorables.

Partir sous une pluie averse froide et sachant que l’on va rouler avec du vent n’est pas forcément réjouissant. Pourtant je me lève et j’y vais en gardant en tête mes objectifs à court et long terme.

Créer un système de soutien efficace

Le soutien est crucial pour le maintien des résolutions. Que ce soit à travers des amis, la famille, des groupes de soutien en ligne, ou même un coach, avoir un réseau de soutien peut fournir la motivation nécessaire pour continuer, surtout lors des moments difficiles. Partager vos objectifs et vos progrès crée un sentiment de responsabilité et peut vous aider à rester sur la bonne voie.

Comment faire ? Outils et Ressources pour le succès

S’inspirer pour persévérer 

Leçons tirées de Livres transformateurs

Les livres de développement personnel (mais pas que) peuvent offrir des stratégies pratiques et des perspectives motivantes pour surmonter les obstacles et atteindre vos objectifs. Par exemple, « Le Miracle Morning » de Hal Elrod propose une routine matinale qui peut transformer votre vie, tandis que « La semaine de 4 heures » de Timothy Ferriss offre des stratégies pour maximiser l’efficacité et atteindre vos objectifs plus rapidement.

On peut citer aussi

On en trouve des dizaines, des centaines… Je ne pourrais pas dresser une liste exhaustive, mais il faut prendre l’habitude d’intégrer la lecture ou l’écoute de livres pratiques dans sa routine.

Pile livres pratiques
Pile livres pratiques

J’en ai lu plusieurs dizaines qui m’ont beaucoup apporté.

Mon apport personnel avec l’article « Les 3 livres qui ont changé ma vie »

Histoires de réussite et études de cas

Les témoignages de personnes ayant réussi à changer leur vie sont extrêmement puissants. Ces histoires fournissent non seulement de l’inspiration, mais aussi des leçons pratiques sur les stratégies qui ont fonctionné pour d’autres. En vous inspirant de ces exemples, vous pouvez trouver la motivation nécessaire pour persévérer dans vos propres objectifs.

Le prochain sur ma liste est :

      • Plus rien ne pourra me blesser : Maîtrisez votre esprit et défiez le destin
        David Goggins

Les biographies de personnes célèbres sont très riches en enseignement également. On a une fenêtre sur le « mindset » de personnes qui ont accompli de grandes choses.

Les prochaines sur ma liste ? La biographie de Steve Jobs et celle de Benjamin Franklin ; toutes deux de Walter Isaacson :

      • Steve Jobs
      • Benjamin Franklin : An American Life

La planification

La planification stratégique est un élément clé pour transformer des objectifs ambitieux en réalisations concrètes. Cette approche méthodique est particulièrement pertinente lorsqu’on se prépare à relever des défis importants, tels que les défis cyclistes, où la réussite dépend d’une préparation minutieuse et d’une exécution soignée. Voici comment développer une planification stratégique efficace.

Je prends l’exemple du vélo, mais c’est applicable à tous les objectifs. Un exemple concret ici : Comment préparer un défi cycliste hors normes : conseils et astuces.

Décomposition des Grands Objectifs

Commencez par clarifier votre objectif global. Dans le contexte d’un défi cycliste, cela pourrait être de participer à une course spécifique ou d’atteindre une certaine distance ou vitesse.

Sous-objectifs

Divisez cet objectif principal en sous-objectifs plus petits et plus gérables. Par exemple, si l’objectif est de participer à une course de 100 kilomètres, les sous-objectifs pourraient inclure l’augmentation progressive de la distance parcourue lors des entraînements, l’amélioration de l’endurance, et l’optimisation de la nutrition.

Étapes actionnables

 Pour chaque sous-objectif, déterminez des étapes actionnables spécifiques. Cela pourrait impliquer de planifier des séances d’entraînement régulières, de faire des sorties similaires à l’évènement visé, de rechercher des plans de nutrition adaptés aux cyclistes, ou de s’inscrire à des courses plus courtes comme préparation.

Planification temporelle

Calendrier

 Établissez un calendrier pour vos sous-objectifs et étapes, en tenant compte de tout délai ou évènement spécifique, comme la date de la course. Assurez-vous que le calendrier est réaliste et laisse suffisamment de temps pour chaque phase de préparation. La récupération est déterminante pour augmenter ses capacités et ne pas se blesser.

Jalons

 Identifiez des jalons clés dans votre calendrier qui serviront de points de contrôle pour évaluer vos progrès. Les jalons peuvent être liés à des performances spécifiques, comme atteindre une certaine distance ou vitesse lors d’un entraînement sur un parcours qui sert de référence, ou à des aspects logistiques, comme l’acquisition de l’équipement nécessaire.

Anticipation des obstacles

Identification des Défis potentiels

Réfléchissez aux obstacles que vous pourriez rencontrer dans votre préparation. Cela peut inclure des contraintes de temps, des blessures potentielles, ou des conditions météorologiques défavorables.

storm ship
storm ship
Stratégies de contournement :

Pour chaque obstacle identifié, développez une stratégie pour le surmonter. Par exemple, si le temps est une contrainte, envisagez des entraînements plus courts, mais plus intenses. Pour les risques de blessures, intégrez des exercices de prévention et de récupération dans votre routine.

Révision et ajustement

Évaluation régulière

Planifiez des moments réguliers pour évaluer vos progrès par rapport au plan. Cela vous permettra de rester sur la bonne voie et d’identifier rapidement les domaines nécessitant des ajustements.

Flexibilité

Soyez prêt à ajuster votre plan en fonction de vos progrès et des retours d’expérience. La flexibilité est essentielle pour s’adapter aux changements inattendus et pour optimiser continuellement votre approche.

La tenue d’un journal ou l’utilisation d’un planificateur peut aider à suivre les progrès, à réfléchir sur les expériences, et à rester motivé. En documentant votre voyage, vous pouvez célébrer les victoires, apprendre des défis, et rester concentré sur vos objectifs à long terme.

Suivi et ajustement si nécessaire

Restez concentré sur l’objectif, mais restez flexible dans l’approche.

Tony Robbins

Le suivi et le réajustement sont des composantes cruciales dans le processus de maintien des résolutions et d’atteinte des objectifs.

Cette approche permet non seulement de mesurer les progrès réalisés, mais aussi de rester agile et réactif face aux inévitables changements de circonstances. Voici une exploration détaillée de ces concepts :

Importance du Suivi régulier

Mesure des Progrès

Le suivi régulier permet de visualiser concrètement les avancées réalisées vers l’atteinte de vos objectifs. Cela peut être particulièrement motivant, surtout lorsqu’on peut voir le chemin parcouru depuis le début de l’effort.

Dans les moments difficiles, il faut se concentrer sur les progrès déjà réalisés plutôt que de regarder avec crainte le reste de la montagne à gravir.

Identification des tendances

En suivant vos progrès, vous pouvez identifier des modèles ou des tendances dans votre comportement et vos performances. Cela peut révéler des périodes de la journée, de la semaine ou du mois où vous êtes plus productif ou plus enclin à respecter vos engagements, ainsi que des facteurs qui peuvent influencer positivement ou négativement vos progrès.

Il faut garder à l’esprit que les moments de « moins bien » font partie intégrante de notre progression.

Récompense et Motivation

Le suivi des progrès peut également servir de système de récompense. Se féliciter pour les petites victoires et reconnaître les efforts fournis renforce la motivation et l’engagement envers les objectifs à long terme.

Nécessité du réajustement

Adaptabilité

Les circonstances de la vie changent constamment, et ce qui fonctionnait hier peut ne pas être aussi efficace aujourd’hui. Être prêt à réajuster votre plan vous permet de rester aligné avec vos objectifs malgré les changements dans votre environnement, votre emploi du temps ou vos priorités.

Apprentissage continu

Chaque étape du processus est une opportunité d’apprentissage. Les obstacles et les « échecs » ne sont pas des signes d’arrêt, mais des occasions d’évaluer ce qui ne fonctionne pas et de trouver des solutions créatives. Le réajustement permet d’intégrer ces leçons apprises en temps réel.

Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude. N’abandonne jamais !

Michael Jordan

Ne pas oublier que :

L’échec n’existe que quand le joueur décide d’abandonner, avant ce n’est qu’un palier indispensable à votre réussite.

Johann Dizant
Optimisation des stratégies

 En réévaluant régulièrement votre plan et vos méthodes, vous pouvez optimiser vos stratégies pour devenir plus efficace. Cela peut impliquer d’adopter de nouvelles habitudes, d’essayer de nouvelles approches ou de modifier vos objectifs pour mieux refléter vos aspirations actuelles.

Stratégies de suivi et réajustement

Journalisation et réflexion

Tenir un journal de vos activités, de vos réflexions et de vos sentiments peut fournir des « insights » (perspectives) précieux sur votre parcours. Prenez le temps de réfléchir régulièrement à vos entrées pour évaluer vos progrès et identifier les domaines nécessitant des ajustements.

Le papier est super mais la technologie met a disposition des solutions qui permettront de toujours l’avoir a porté de main (ou de clic ou d’écran).

Établissement de points de contrôle

Définissez des points de contrôle périodiques (hebdomadaires, mensuels, trimestriels) pour évaluer vos progrès. Ces moments dédiés à l’évaluation vous permettent de prendre du recul, d’examiner les données accumulées et de prendre des décisions éclairées sur les ajustements nécessaires.

Feed-back constructif

Sollicitez des retours d’autres personnes, que ce soient des amis, de la famille ou des mentors. Un regard extérieur peut offrir de nouvelles perspectives et des suggestions précieuses pour améliorer votre approche.

Par contre, il vaut mieux oublier les personnes qui ne font pas de commentaires constructifs et qui chercheront à vous décourager sans raison tangibles et sans avoir l’expérience de ce que vous vivez. Beaucoup prodiguent des conseils sur des choses qu’ils ne connaissent pas.

 Flexibilité et ouverture d’esprit

Adoptez une attitude flexible et ouverte aux changements. Reconnaître que le réajustement n’est pas un signe d’échec, mais plutôt une partie intégrante du processus d’amélioration continue.

Utilisation d’outils et d’applications

Profitez des technologies modernes pour suivre vos progrès. De nombreuses applications offrent des fonctionnalités de suivi, de rappel et d’analyse qui peuvent simplifier ce processus et rendre les réajustements plus faciles à gérer.

Le suivi augmente considérablement vos chances de succès. Cette approche dynamique encourage non seulement la croissance et l’apprentissage continu tout en gardant une certaine flexibilité si nécessaire.

Applications et Technologie

Les technologies modernes offrent une multitude d’outils pour aider à suivre et maintenir les résolutions. Des applications de suivi de fitness aux applications de méditation, en passant par les planificateurs numériques, ces outils peuvent simplifier le suivi des progrès et offrir des retours instantanés sur vos performances.

Depuis que j’utilise l’application « Habitica », je ne prends quasiment plus d’ascenseur. Chaque escalier non pris résultant par un point de vie retiré à mon avatar, je m’abstiens.

La gamification est un excellent moyen de remplir certains objectifs. L’application permet aussi de noter des taches récurrentes, des tâches avec échéances et peut aider à faire un suivi et une planification temporelle.

J’utilise une application de fitness pour ma routine d’exercices de renforcement musculaire (pompes et abdominaux notamment), des applications d’exercices cognitifs, linguistiques.

Quitte à passer du temps sur le téléphone, autant le mettre en profit en partie pour faire des choses qui vont avec nos objectifs et résolutions du début d’année.

Ce que je fais

Je fais très sérieusement l’exercice des résolutions chaque année avec une revue et un bilan de l’année précédente.

J’ai un carnet dédié que je consulte plusieurs fois dans l’année pour valider une résolution, annoter ou ajuster si besoin. C’est noté au stylo, donc pas possible d’effacer.

Cela me permet de rester focus sur ce que je veux accomplir dans l’année. On y trouve des objectifs sportifs, de vie générale, des souhaits de changements, mais aussi des sous-objectifs menant vers de plus grand.

Par exemple en 2023 j’avais noté (entre autres) :

      • Cinglés du Mont Ventoux
      • Étape du tour
      • Rapha Festive
      • Être plus régulier sur le blog et le développer.
      • Déménager pour avoir un meilleur environnement.

Écrire c’est bien, mais le plus important est de mettre en place un plan et des actions concrètes pour la réalisation de ces résolutions. Sans quoi, cela reste des vœux pieux et de doux rêves.

J’ai rencontré d’énormes difficultés avec le vélo à la suite d’un évènement pour lequel j’ai sous-estimé les conséquences psychologiques, mais j’ai réussi une bonne partie de mes objectifs. Le seul pour lequel je suis passé à côté est la distance annuelle.

Le moins que je puisse dire c’est que je me suis donné physiquement et mentalement pour mes objectifs. Avec toujours le sentiment à la fin que j’aurais pu faire mieux. Mais ça c’est une autre histoire 🙂 !

Une année riche en émotions, en rebondissements et avec des accomplissements.

Conclusion

En fin de compte, la véritable essence des résolutions ne réside pas dans leur formulation, mais dans leur incarnation quotidienne. Il ne suffit pas de rêver grand ; il faut agir avec intention et persévérance. Les stratégies abordées ici — l’adoption d’objectifs SMART, la recherche du « pourquoi » profond, l’intégration de petits changements, et le développement de l’autodiscipline — sont autant de phares qui guident vers une réalisation authentique et durable. Choisissons donc de transcender les vœux éphémères pour embrasser une transformation tangible, jour après jour, en restant fidèles à nos aspirations profondes. C’est dans cette démarche résolue et consciente que réside la véritable réussite.

Cet article participe à l’évènement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog Devenez meilleur. Ce blog regorge de ressources pour évoluer, comprendre certaines choses et modestement devenir une meilleure version de soi-même. Pour soi et les autres.

Prends tu des résolutions? As-tu des astuces pour les réaliser? Partage en commentaire 🙂

Annexes

  1. Cullum J, Harton HC. Cultural evolution: interpersonal influence, issue importance, and the development of shared attitudes in college residence halls. Pers Soc Psychol Bull. 2007 Oct;33(10):1327-39. doi: 10.1177/0146167207303949. Epub 2007 Jul 12. PMID: 17626890.
  2. Talat, Usman. (2017). The Social Psychology of Emotion and Biases During Change. 10.1007/978-3-319-47693-3_5.
  3. Hertzog C, Nesselroade JR. Assessing psychological change in adulthood: an overview of methodological issues. Psychol Aging. 2003 Dec;18(4):639-57. doi: 10.1037/0882-7974.18.4.639. PMID: 14692854.
  4. Sortheix, Florencia & Schwartz, Shalom. (2017). Values that Underlie and Undermine Well‐Being: Variability Across Countries. European Journal of Personality. 31. 10.1002/per.2096.
  5. Markus Baer, Graham Brown,
    Blind in one eye: How psychological ownership of ideas affects the types of suggestions people adopt,
    Organizational Behavior and Human Decision Processes,
    Volume 118, Issue 1, 2012,
    Pages 60-71,
    ISSN 0749-5978,
    https://doi.org/10.1016/j.obhdp.2012.01.003.
  6. Maria, PAUN & Constanta, FUNIERU, 2016. Study On Resistance To Organizational Changes In S.M.E.S In Dâmbovita County,” Management Strategies Journal, Constantin Brancoveanu University, vol. 31(1), pages 199-203.

  7. Forsell, L. M., & Åström, J. A. (2012). An Analysis of Resistance to Change Exposed in Individuals’ Thoughts and Behaviors. Comprehensive Psychology, 1. https://doi.org/10.2466/09.02.10.CP.1.17
  8. Maria, PAUN & Constanta, FUNIERU, 2016. “Study On Resistance To Organizational Changes In S.M.E.S In Dâmbovita County,” Management Strategies Journal, Constantin Brancoveanu University, vol. 31(1), pages 199-203.
  9. Schwartz, Shalom. (1992). Universals in the Content and Structure of Values: Theoretical Advances and Empirical Tests in 20 Countries. 10.1016/S0065-2601(08)60281-6.

  10. Diener, Ed & Suh, Eunkook & Lucas, Richard & Smith, Heidi. (1999). Subjective Well-Being: Three Decades of Progress. Psychological Bulletin. 125. 276-302. 10.1037/0033-2909.125.2.276.
  11. Rogers, CR. (1961) On Becoming a Person: A Therapist’s View of Psychotherapy. Houghton Mifflin, Boston.
  12. Locke, E. A., & Latham, G. P. (2002). Building a practically useful theory of goal setting and task motivation: A 35-year odyssey. American Psychologist, 57(9), 705–717.
  13. Ordóñez, L. D., Schweitzer, M. E., Galinsky, A. D., & Bazerman, M. H. (2009). Goals Gone Wild: The Systematic Side Effects of Over-Prescribing Goal Setting. Academy of Management Perspectives, 23(1), 6–16.

Fichiers

Critiques du modèle SMART

Voici une liste d’études qui explorent des thèmes similaires à ceux des critiques de l’approche SMART, notamment les effets paradoxaux de la fixation d’objectifs et les limites des méthodes traditionnelles de définition d’objectifs. Cela peut affecter la capacité de travail et l’apprentissage.

  1. Dweck, C. S. (1986). Motivational processes affecting learning. American Psychologist, 41(10), 1040–1048. https://doi.org/10.1037/0003-066X.41.10.1040.

  2. Latham, Gary & Pinder, Craig. (2005). Work Motivation Theory and Research at the Dawn of the Twenty-First Century. Annual review of psychology. 56. 485-516. 10.1146/annurev.psych.55.090902.142105.

  3. Edward L. Deci & Richard M. Ryan (2000) The “What” and “Why” of Goal Pursuits: Human Needs and the Self-Determination of Behavior, Psychological Inquiry, 11:4, 227-268, DOI: 10.1207/S15327965PLI1104_01
  1. Vancouver, J. B., Thompson, C. M., & Williams, A. A. (2001). The changing signs in the relationships among self-efficacy, personal goals, and performance. Journal of Applied Psychology, 86(4), 605–620. https://doi.org/10.1037/0021-9010.86.4.605

  2. Kohn, A. (1993). Punished by rewards: The trouble with gold stars, incentive plans, A’s, praise, and other bribes. Houghton, Mifflin and Company.

  3. Elliot, A. J., & Harackiewicz, J. M. (1996). Approach and avoidance achievement goals and intrinsic motivation: A mediational analysis. Journal of Personality and Social Psychology, 70(3), 461–475. https://doi.org/10.1037/0022-3514.70.3.461

  4. Grant, A. M., & Hofmann, D. A. (2011). Outsourcing inspiration: The performance effects of ideological messages from leaders and beneficiaries. Organizational Behavior and Human Decision Processes, 116(2), 173–187. https://doi.org/10.1016/j.obhdp.2011.06.005

  5. Kruglanski, Arie & Higgins, E.. (2007). The Goal Construct in Social Psychology. 10.1007/BF02333407.

  6. Bandura A. Self-regulation of motivation through anticipatory and self-reactive mechanisms. Nebr Symp Motiv. 1990;38:69-164. PMID: 2130260.

  7. Locke, E. A., & Latham, G. P. (2006). New Directions in Goal-Setting Theory. Current Directions in Psychological Science, 15(5), 265–268. https://doi.org/10.1111/j.1467-8721.2006.00449.x

Ces études couvrent un large éventail de perspectives sur la motivation, la fixation d’objectifs et les dynamiques de performance, offrant un contexte riche pour comprendre les avantages et les limites des différentes approches de définition d’objectifs.

Fichiers

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager | :-)

9 réponses sur “Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions de début d’année.”

  1. Merci pour cet article ultra-complet ! L’objectif SMART peut vraiment s’appliquer à tous les domaines de la vie, perso je trouve que c’est une excellente base pour déterminer un objectif !

    1. Merci Jessica 🙂
      ça fonctionne bien pour moi aussi.
      Efficace pour ne pas s’éparpiller aussi!

  2. Hello Pascal et merci pour cet article très complet qui considère les résolutions de début d’année sous une multitude d’angles différents et intéressants !
    On constate bien la frivolité des résolutions quand on se rend au fitness en janvier (salle pleine à craquer) et qu’on compare ensuite en avril où les beaux jours commencent à faire leur apparition (tiens, plus personne ?). D’où l’utilité d’avoir un système solide en place pour les tenir, qu’elles soient prises en janvier en août ou à n’importe quel autre moment de l’année. Les objectifs SMART sont une très bonne approche.
    Perso, ce qui marche bien pour moi, c’est de définir des objectifs hebdomadaires et journaliers et d’utiliser la méthode Pomodoro en journalisant ma progression (comme tu le recommandes).

    1. Merci David!!
      C’est vrai ça pour les salles de sport!! C’est “drôle” mais a la fois dommage. J’aurais pu donner cet exemple dans l’article.
      Je fais ça aussi même si je fais de moins en moins de pomodoro au sens propre.
      A la place, je mets en place des sessions et fais une pause quand j’en ressens le besoin. C’est un peu un pomodoro adapté.
      La version classique me perturbait à la sonnerie de l’alarme ^^

  3. Encore un article extrêmement complet et fouillé. Merci! Je suis d’accord avec toi, il est nécessaire de bien comprendre son pourquoi pour définir ses objectifs. Je suis également adepte des petits changements au quotidien qui permettent au final de grande transformation! Chaque jour on avance et au final on sait pourquoi.

    1. Merci Freddy 🙂
      Je fais de mon mieux ^^
      Oui! c’est compliqué d’aller à un endroit si on ne sait pas où on va. Et compliquer de tenir quand c’est compliqué si on a pas de vision.
      Souvent les résolutions sont prises à la légère par convention sociale.

  4. Merci beaucoup pour cet article très complet et extrêmement formateur. J’aime votre approche bienveillante et authentique qui met en évidence les éléments clés à mettre en œuvre au quotidien pour réussir :

    * agir avec intention et persévérance
    * l’adoption d’objectifs SMART,
    * la recherche du « pourquoi » profond,
    * l’intégration de petits changements
    * le développement de l’autodiscipline

    “Une transformation tangible, jour après jour, en restant fidèles à nos aspirations profondes. C’est dans cette démarche résolue et consciente que réside la véritable réussite.” Merci beaucoup pour cette citation pleine de sagesse 🙂

  5. Je tenais à vous remercier pour cet article inspirant sur la manière d’appliquer avec succès nos bonnes résolutions en début d’année. Votre approche pragmatique et bien détaillée m’a vraiment impressionné.

    J’ai particulièrement apprécié votre idée de “l’objectif trimestriel”. C’est une stratégie ingénieuse pour diviser nos résolutions en étapes plus gérables et maintenir notre motivation tout au long de l’année. Les exemples concrets que vous avez donnés pour chaque trimestre étaient très utiles et m’ont donné des idées pour mes propres objectifs.

    Votre conseil sur la visualisation était également pertinent. La manière dont vous avez expliqué comment créer une image mentale claire de nos objectifs m’a aidé à comprendre comment cela peut renforcer notre détermination et notre persévérance.

    De plus, je tiens à souligner la qualité de votre écriture et la manière fluide dont vous avez présenté vos idées. Cela a rendu la lecture de l’article très agréable.

    En fin de compte, cet article m’a non seulement encouragé à réfléchir à mes résolutions, mais il m’a également donné des outils pratiques pour les atteindre. Merci pour votre contribution positive à ma démarche de développement personnel en cette nouvelle année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.